Maurice Maréchal, violoncelliste, agent de liaison et brancardier à Verdun
Chargement Évènements

16 Mar 9:00

Lors de cette journée thématique, le Mémorial de Verdun vous propose de découvrir le parcours au front, les écrits et l’œuvre musicale de Maurice Maréchal, musicien dans la Grande Guerre. Nicolas Czubak, du Service éducatif du Mémorial, vous mènera dans les pas de l’agent de liaison, du fort de Souville au ravin de la Caillette en contrebas du fort de Douaumont. La journée sera clôturée par un concert « Hommage à Maurice Maréchal », avec Alain Meunier (violoncelle) et Anne Le Bozec (piano).

Programme

9h00-12h30 : PARCOURS HISTORIQUE

Maurice Maréchal, agent de liaison et brancardier, du fort de Souville au ravin de la Caillette

Avec Nicolas Czubak

Maurice Maréchal fut l’un des plus grands solistes français du XXe siècle, mondialement reconnu notamment lors de ses tournées en Europe, en Amérique et en Asie durant l’Entre-deux-Guerres. Alors qu’il accomplit son service militaire en août 1914, il est mobilisé dans les rangs du 274e RI, régiment de réserve formé à Rouen. Le violoncelliste est durement marqué par les années de feu, en tant qu’agent de liaison, brancardier et infirmier. En février 1916, il intègre un quatuor formé par le violoniste Lucien Durosoir, formation créée à l’insistance de son colonel, puis mise au service du général Mangin. En avril 1916, son régiment se retrouve dans l’enfer de Verdun. Le jeune homme de 23 ans est alors agent de liaison et brancardier.

14h00 : CONFÉRENCE

Carnets et lettres de deux musiciens dans la Grande Guerre : Maurice Maréchal et Lucien Durosoir

Rencontre avec Luc Durosoir, fils de Lucien Durosoir, violoniste et compositeur de la première moitié du XXème siècle.

"Maréchal comme Durosoir n’étaient pas seulement des virtuoses . Ils auraient pu aussi bien être poètes, peintres ou écrivains. Ils ont l’âme à fleur de peau, et c’est tout l’intérêt des lettres de Durosoir à sa mère comme celui des carnets intimes de Maréchal…"

Jean-Pierre Guéno, Préface de Deux musiciens dans la Grande Guerre, de Luc Durosoir, éditions Tallandier (2005)

Comme de nombreux soldats pendant la Grande Guerre, ils relatèrent leur quotidien au front par écrit, dans des lettres et des carnets, qui constituent de précieux témoignages littéraires aujourd’hui. Les neuf carnets intimes de Maurice Maréchal sont actuellement conservés à la Bibliothèque nationale de France. Rassemblés avec des lettres de Lucien Durosoir, ils sont parus en 2005 dans l’ouvrage de Luc Durosoir intitulé Deux musiciens dans la Grande Guerre. Luc Durosoir confrontera leurs écrits pour évoquer leur expérience singulière de musicien dans la guerre.

15h00 : CINÉMA "LE VIOLONCELLE DES TRANCHÉES"

(2012) Réalisé par Christian Leblé. Production : Cinétévé

À travers un concert-lecture donné par la violoncelliste Emmanuelle Bertrand et le comédien Didier Sandre à la Cité de la Musique, ce film évoque le parcours de Maurice Maréchal, et raconte l’histoire de son étrange violoncelle cubiste, le "Poilu". Ce violoncelle fut fabriqué en juin 1915 à partir de bois de caisses de munitions allemandes et de morceaux de porte en chêne par deux soldats, Neyen et Plicque, menuisiers dans le civil, pour Maurice Maréchal alors qu’il était jeune soldat. Maurice Maréchal fit la connaissance sur le front d’autres musiciens, Gustave Cloëz, le violoniste Lucien Durosoir, le pianiste Magne, le compositeur André Caplet et Henri Lemoine. A plusieurs reprises, ils eurent l’occasion de se produire devant l’état-major. Joffre, Mangin et Pétain apposèrent ainsi leur signature sur la table de cet instrument de fortune. Lorsque le régiment se déplaçait pour aller au front, l’instrument voyageait dans le fourgon de ravitaillement, au-dessus des boîtes de conserve. Il est ainsi amené deux fois à Verdun.

16h15 - 17h45 : VISITE GUIDÉE DU MÉMORIAL DE VERDUN

Maurice Maréchal, agent de liaison, brancardier et musicien à travers les collections du Mémorial de Verdun

Par Nicolas Czubak

18h00 : CONCERT "HOMMAGE À MAURICE MARÉCHAL"

Avec Alain Meunier (violoncelle) et Anne Le Bozec (piano)

Élève de Maurice Maréchal, combattant à Verdun et grande figure du violoncelle français, le violoncelliste Alain Meunier en duo avec la pianiste Anne Le Bozec, rend hommage à son professeur dans un programme émouvant.

En partenariat avec les Éditions Hortus

TARIF

Parcours historique :  5 €
Conférence, cinéma, visite, concert : Entrée gratuite
Réservation conseillée





Où ?


Mémorial de Verdun
1, Avenue du Corps Européen
55100 Fleury-devant-Douaumont

Renseignements et Informations

Mémorial de Verdun
03 29 88 19 16
info@memorial-verdun.fr
http://memorial-verdun.fr/




COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION
DU GRAND VERDUN


11 rue du Président Poincaré
CS 80719
55107 Verdun Cedex


ÉTAT CIVIL

Lundi, mardi et jeudi : 10h-12h et 14h-17h
Mercredi : 10h-17h
Vendredi : 10h-12h et 14h-18h

SERVICES GÉNÉRAUX

Du lundi au jeudi : 9h-12h et 14h-17h
Le vendredi : 9h-12h

03 29 83 44 22


SUIVEZ-NOUS !



@ contactez-nous