Chargement Évènements

Tartuffe

15 Mar> 17 Mar
20:30 > 22:00
Église Jeanne d’Arc 6 Place Georges Guérin 55100 Verdun
Transversales
03 29 86 67 67
billetterie@transversales-verdun.com

La Cie Astrov revisite ce classique de Molière

mise en scène : Jean de Pange
avec : Clémentine Bernard, Céline Bodis, Laurent Frattale, Laurent Joly, Julien Kosellek, Pauline Moulène

Mardi 15, mercredi 16 & jeudi 17 à 20h30

La Cie Astrov aime beaucoup fréquenter Molière. Elle se montre à la fois inventive et respectueuse des œuvres, les vivant dans une jubilation qu'elle partage avec les spectateurs. Cela était le cas de Dom Juan accueilli en réseau en 2011, cela sera également le cas de ce Tarfuffe "de tréteau" dynamique et vibrant.

"Le travail initial sur Dom Juan s’est fait lors d’un laboratoire au Conservatoire National avec Jean-Pierre Vincent, il y a quelques années déjà. Mon idée était de rassembler les spectateurs et les acteurs autour d’une grande table. Mais la table, cela s’est avéré compliqué, trop limité, alors j’ai dû opter pour un cercle. Dans les répétitions, les acteurs étaient attirés par le centre du cercle. Moi je voulais qu’ils restent assis sur le cercle avec les spectateurs, qu’ils luttent pour obtenir l’attention de tous. Plus tard, quand j’ai décidé d’en faire un spectacle, il a fallu s’adapter et le cercle de parole est devenu un dispositif quadri frontal. Mais le geste est resté exactement le même. En ce qui concerne Tartuffe, ça s’est passé lors d’une date de tournée de Dom Juan. Julien Kosellec – un des comédiens de l’équipe – m’a soufflé l’idée de monter Tartuffe avec le même groupe. Une sorte de diptyque. Je me souviens avoir immédiatement décidé de le faire – et avec le même dispositif – sans même avoir pris le temps de relire la pièce… Ce n’était ni très prudent ni très sérieux comme approche mais la perspective de monter un spectacle dans un dispositif pensé pour un autre m’excitait pas mal. Et au final on peut dire qu’on a eu de la chance car le quadri frontal trouve un écho pertinent dans Tartuffe. Un peu comme si les spectateurs se trouvaient chez Orgon. De témoins dans Dom Juan, ils deviennent complices dans Tartuffe."  interview de Jean de Pange par Walter Géhin

EXTRAIT DE PRESSE :

"La pièce ainsi jouée, le verbe de Molière entre en action dans toute sa force. Les comédiens sont tous excellents : il se dégage d'eux une aisance, une compréhension exquise du texte, un goût pour la précision, un rapport fin au public. Une mise en scène et un jeu de haut niveau, d'une technicité remarquable."  W.G. PlusdeOff.com