Démos, c’est quoi ?

En Un Clic

Démos (Dispositif d’éducation musicale et orchestrale à vocation sociale) est un projet de démocratisation culturelle centré sur la pratique musicale en orchestre. Ce projet à dimension nationale, initié en 2010 et coordonné par la Cité de la musique - Philharmonie de Paris, est destiné à des enfants habitant des quartiers relevant de la politique de la ville, ainsi que dans des zones rurales insuffisamment dotées en institutions culturelles. Il agit là où l’accès à l’éducation artistique et culturelle est rendue difficile en raison de facteurs économiques et sociaux ou de l’éloignement géographique des structures d’enseignement. Démos a pour but d’enrichir le parcours éducatif des enfants, de favoriser la transmission du patrimoine classique et de contribuer à leur bonne insertion sociale. Il est bâti sur une coopération professionnelle forte entre acteurs de la culture et du champ social.


Pour mettre en œuvre son projet d’éducation musicale, Démos développe une pédagogie s’appuyant sur des principes forts : apprentissage collectif, pédagogie orale, approche corporelle et sensible de la musique, stimulation de la créativité, transmission du patrimoine. Depuis sa création en 2010, Démos s’attache à faire de l’éducation musicale une expérience collective. La découverte et l’apprentissage d’un instrument se fait dans l’orchestre, c’est-à-dire dans un cadre favorisant la coopération entre les enfants, mais aussi entres les enfants et les adultes encadrant les ateliers. Les
enfants apprennent en groupe de 15 par familles d’instruments (cordes, bois, cuivres), quatre heures par semaine en moyenne avec des temps de stage pendant les vacances scolaires. Ils se rassemblent en orchestre symphonique, dès le début de l’apprentissage, une fois par mois sous la direction d’un chef. Durant les trois années que dure l’apprentissage, tout est mis en œuvre pour que la grande majorité des enfants puisse pleinement profiter de cette expérience. A la fin de ce cycle, ils ont acquis des bases techniques qui les préparent particulièrement bien au jeu en orchestre et permet, pour nombre d’entre eux, d’entrer dans un conservatoire.

Une approche collective et sensible de la musique

Lors de la première année, les enfants sont immergés dans la musique et l’orchestre. Il s’agit de leur faire prendre conscience de l’énergie produite par le collectif tout en favorisant une approche
sensible du monde sonore. Dans un premier temps, les enfants sont initiés à la musique par le chant et la danse. Après une période d’un mois, les enfants débutent la pratique instrumentale. Le travail d’écoute est au cœur de cet apprentissage. Les enfants doivent apprendre à se situer dans l’orchestre et distinguer les différentes familles d’instruments. Sur le plan du répertoire, c’est le
patrimoine baroque qui est mis en avant. D’une part, pour le rôle emblématique qu’il occupe dans l’histoire de la musique française et d’autre part, parce qu’il offre la possibilité (la forme rondeau en particulier) de réaliser des arrangements adaptés à des apprentissages fondés sur l’oralité, la mémoire et la danse.

Stimuler la créativite et approfondir le vocabulaire musical

La seconde année s’inscrit dans la même dynamique que la première et en approfondit les acquis : découverte active de la musique, immersion dans l’orchestre, appropriation de l’instrument. En plus des apprentissages techniques, les enfants découvrent la place de leur instrument dans l’histoire de la musique et son usage dans le monde. Après une année favorisant l’oralité, les enfants sont initiés à la lecture musicale en apprenant à déchiffrer et utiliser une partition. L’oralité n’est pas abandonnée pour autant, ils continuent d’utiliser leurs capacités de mémorisation et découvrent l’improvisation sous forme de jeux de variations à partir d’un thème ou d’une œuvre donnée. La combinaison de ces différentes approches a pour objectif de stimuler leur créativité et d’élargir leur vocabulaire musical.

Ouvrir le répertoire et pérenniser la pratique instrumentale

La troisième année se caractérise par une ouverture du répertoire et de la pratique orchestrale. Le niveau technique des enfants est plus avancé et permet d’aborder des œuvres de registres différents et complémentaires. Chaque orchestre se voit proposer deux œuvres, l’une de style classique ou romantique et l’autre issue du répertoire contemporain. Cette troisième année étant la dernière du cycle proposé par Démos, elle est également l’occasion de préparer les enfants à une éventuelle poursuite de l’activité musicale dans des structures partenaires (écoles de musique,
conservatoires). Cet accompagnement donne lieu à un suivi personnalisé, incluant par exemple un livret d’auto-évaluation aidant les enfants à faire le bilan de leurs parcours.

Le travail social

La vocation sociale de Démos structure l’ensemble du projet : Chaque structure sociale impliquée dans la mise en place du projet constitue le groupe de quinze enfants qui participera au dispositif pendant 3 années. Afin d’établir un suivi effectif du groupe, la structure délègue un référent social qui suit les enfants pendant les ateliers, les répétitions et en dehors des temps consacrés au projet. Il travaille en collaboration étroite avec les deux musiciens qui mènent les ateliers en construisant avec eux les séances et en y jouant un rôle spécifique. Il suit, en collaboration avec sa direction, la bonne conduite du projet sur le territoire, en cohérence avec les objectifs éducatifs de sa structure et de Démos.

Les acteurs sociaux travaillent en étroite collaboration avec l’équipe du projet Démos qui tiennent auprès d’eux un rôle de conseil et de médiateur. Ces derniers identifient les points sur lesquels
travailler et coordonnent des rencontres entre les différents acteurs intervenant sur l’aspect social du dispositif. Il favorise également les rencontres des deux univers professionnels qui se mêlent au sein du projet ; ainsi musiciens et travailleurs sociaux qui ne sont pas amenés naturellement à se côtoyer professionnellement, apprennent à travailler de consort, de sorte qu’une nouvelle culture professionnelle s’institue.

Demos, comment ça fonctionne ?

- 2 ateliers de pratique collective/semaine (4 heures) par groupe de 15 enfants
- Encadrement par deux musiciens professionnels et un référent social
- Direction des orchestres par des chefs renommés
- 2 stages de formation de 2 jours/an
- 1 tutti (réunion de l’orchestre) toutes les 6 semaines
- Un concert en fin d’année




COMMUNAUTÉ D'AGGLOMÉRATION
DU GRAND VERDUN


11 rue du Président Poincaré
CS 80719
55107 Verdun Cedex


ÉTAT CIVIL

Lundi, mardi et jeudi : 10h-12h et 14h-17h
Mercredi : 10h-17h
Vendredi : 10h-12h et 14h-18h

SERVICES GÉNÉRAUX

Du lundi au jeudi : 9h-12h et 14h-17h
Le vendredi : 9h-12h

03 29 83 44 22


SUIVEZ-NOUS !



@ contactez-nous